RB Déménagement

Déménagement : quel fournisseur d’électricité choisir ?


Vous allez bientôt emménager dans votre nouveau logement et il faut, bien entendu, ouvrir votre compteur d’électricité. Aujourd’hui, il existe une trentaine de fournisseurs sur le marché de l’énergie français qui proposent de nombreuses offres. Ce qui rend difficile de faire son choix. Nous vous expliquons comment choisir votre fournisseur d’électricité afin de profiter de l’offre est la plus avantageuse pour vous.

Comparer les offres des fournisseurs d’électricité 

En France, il existe, aujourd’hui, une trentaine de fournisseurs d’électricité. Depuis l’ouverture du marché de l’énergie à la concurrence en 2007, de nombreux fournisseurs dits alternatifs ont fait leur apparition (Ilek, Enercoop, Planète Oui..) et sont venus grignoter des parts de marché aux deux fournisseurs historiques, EDF et Engie (ex-GDF). 

 

Les consommateurs ont donc, maintenant, le choix de leur fournisseur d’énergie. Mais, face à la multitude d’offres proposées sur un marché en pleine crise, du fait de la guerre en Ukraine, il peut être difficile de faire son choix. 

 

C’est pourquoi, les experts de Fournisseur-énergie.com recommandent d’utiliser un comparateur en ligne. Vous gagnerez du temps. Et, du temps, vous en aurez besoin pour réussir votre déménagement. Cela vous permettra de faire une première sélection rapide des fournisseurs d’électricité et des offres les plus adaptées à vos besoins. 

 

Il existe de nombreux comparateurs en ligne, et sont gratuits. Leur installation est très simple : il suffit de renseigner les informations relatives au logement, comme : 

 

  • l’adresse
  • le type de logement (appartement, maison)
  • le nombre de personnes vivant dans le logement
  • le numéro de compteur (PDL ou PRM si c’est un compteur dernière génération, Linky)
  • la puissance du compteur (en kVA)
  • l’énergie utilisée pour le chauffage, la cuisson, et l’eau (électricité, gaz ou autres)
  • le type d’électricité voulu : classique (issue des énergie fossiles) ou verte (provenant des énergies renouvelables)
  • les équipements présents (machine à laver, sèche-linge, lave-vaisselle, piscine, climatisation…)

 

Une fois que vous avez saisi toutes ces informations, le comparateur vous indiquera les fournisseurs et les offres les plus intéressantes pour vous. Vous aurez ainsi une première sélection qu’il vous reste à affiner. Mais le gros du travail aura déjà été fait.

 

Quel type d’électricité choisir : classique ou verte ?

Le comparateur vous demandera donc de choisir entre une électricité classique ou verte.

 

L’électricité dite classique provient des énergies fossiles (charbon, gaz et pétrole) qui sont très polluantes et contribuent grandement au réchauffement climatique du fait de leurs émissions de gaz à effet de serre. À l’opposé, une électricité verte est issue de sources d’énergies renouvelables (solaire, éolien, hydraulique, géothermie, biomasse).

 

Donc, si vous voulez participer à la transition énergétique et faire un geste pour la planète, orientez-vous vers une offre verte. D’autant plus, que, contrairement aux idées reçues, ce n’est pas plus cher. 

 

Cependant, attention, toutes les offres vertes ne se valent pas, car certaines n’ont de “verte” que le nom. 

 

Une offre est dite “verte” à condition que le fournisseur injecte dans le réseau la même quantité d’énergie issue des renouvelables que la consommation de ses clients. Pour ce faire, les fournisseurs peuvent acheter des Garanties d’origine (GO), qui certifient, au niveau européen, la traçabilité administrative de l’énergie verte. 

 

Cependant, ce dispositif des Garanties d’origine a montré ses limites et a, rapidement, été perverti par certains fournisseurs. Car il est possible d’acheter des garanties d’origine aux enchères sur l’EEX (European Energy Exchange), sans s’approvisionner auprès de producteurs d’énergies renouvelables. L’étiquette est verte, mais c’est tout. C’est ce que l’on appelle du “greenwashing”. 

 

Donc, pour y remédier, l’Ademe, l’agence gouvernementale de la transition écologique, a mis en place un label vert : “VertVolt” et un classement des fournisseurs d’électricité vraiment verts. L’objectif est de permettre aux consommateurs, qui veulent participer réellement à la transition écologique, de pouvoir faire le tri entre les “vraies” offres vertes et les autres.  

Quelles sont les différentes offres proposées 

Maintenant que vous savez quelle électricité vous souhaitez, il s’agit de bien comprendre les différentes offres proposées par les fournisseurs.

 

En France, il existe trois types d’offres : 

 

  • Les offres d’électricité au Tarif réglementé de vente (TRV)
  • Les offres de marché à prix fixe
  • Les offres de marché à prix indexé

Les offres d’électricité au Tarif réglementé de vente (TRV) 

Le tarif réglementé de vente (TRV) est le tarif bleu proposé par EDF. Ce sont les pouvoirs publics qui déterminent le prix du kWh en fonction des coûts d’approvisionnement. Ce tarif est remis à jour, environ, deux fois par an.

Les offres de marché à prix fixe 

Les offres de marché à prix fixe établissent, au préalable, le coût du kWh, et le bloquent sur une durée pouvant aller de un à trois ans. Avec une telle offre, le prix de votre électricité ne bougera pas durant toute la durée du contrat.

Les offres de marché à prix indexé 

Les offres de marché à prix indexé appliquent une réduction en pourcentage (5% en général) sur le tarif réglementé de vente; c’est-à-dire que le prix de votre kWh évoluera en fonction du TRV, mais vous paierez toujours moins que ce dernier.

 

Pour bien comparer toutes les offres, il faut prêter attention au coût du kWh bien sûr, mais aussi au prix de l’abonnement. 

 

Mais, il s’agit aussi de savoir si vous vous inscrivez sur le moyen/long terme dans votre nouveau logement ou plutôt sur du court terme. Car, une offre à prix fixe est plutôt à privilégier sur le moyen/long terme alors que les offres à prix indexé sont plus intéressantes à court terme. 

Quels sont les coûts et les délais pour souscrire une offre d’électricité ? 

Une fois que votre choix est fait, vous devrez souscrire, par téléphone ou en ligne, à l’offre choisie auprès du fournisseur en question. Mais, la mise en service du compteur d’électricité de votre nouveau logement n’est pas instantanée. Il faut compter entre cinq et dix jours ouvrés selon que le logement soit neuf ou non. 

 

C’est pourquoi le site de Fournisseur-énergie.com vous conseille d’entamer les démarches une quinzaine de jours avant votre déménagement. Sinon, vous risquez de vous retrouver sans électricité durant quelques jours ou devrez payer plus cher.

 

Si vous emménagez dans un logement neuf; c’est-à-dire qui n’a jamais été habité, le délai d’ouverture du compteur d’électricité est de dix jours ouvrés, et cela coûte 50,56€. Sinon, le délai est plus court, il faut compter cinq jours ouvrés et le prix est de 14,18€.

 

Cependant, si vous vous y prenez à la dernière minute, il existe tout de même des solutions, mais qui sont plus onéreuses. Pour avoir de l’électricité sous deux jours ouvrés, cela coûte 55,07€. Et pour le jour même, à condition de le solliciter avant 15h, le prix est de 69,76€ si votre compteur est un Linky (dernière génération), sinon ce sera 149,19€… Il vaut mieux être prévoyant.

 

NOS AGENCES
EnglishFrench
EnglishFrench